Musique libre de droit du jour

Amazon Hunt 1

Filled with excitement, energy and adventure with a hint of agression, this cinematic music score couldn't be more fitting for action films that take place in the jungle or somewhere wild and dangerous, or for a high action scene like a chase or dangerous mission, battle or risk-filled adventure. Recorded with world percussion instruments and flutes, it gives off the feeling of suspense, anxiety and lots of movement. [ par Alex Khaskin ]

Tags: Filmscore/Cinematic

VersionAperçuPrix HT
Amazon Hunt 1 (0:54) Écouter / MP3 $19.95

Nouveautés

Drop Down Jazz par Bobby Cole dans Musique Acoustique » Jazz
Under Attack par Alex Khaskin dans TV / Films » Dessin animé

Bienvenue sur Audiobank

la banque de musique sans droits d'auteur proposant de nombreux morceaux de compositeurs indépendants Audiobank vous fournira la musique idéale pour votre projet, qu'il s'agisse d'une vidéo, d'une publicité, d'un livre audio, d'une animation flash ou encore d'un jeu vidéo.

Qui utilise Audiobank ?

Audiobank est utilisé par de nombreuses entreprises commerciales produisant des films d'entreprises, des agences de publicités, des agences web, des auteurs de podcasts, des webmasters, des sociétés de production, des concepteurs de jeux vidéos à la recherche de musique d'ambiance, des chaînes de radio et de télévision ainsi que de nombreuses associations et particuliers.

Audiobank propose de la musique royalty-free ( libre de droit ), qu'est ce que cela veut dire ?

Une fois que vous achetez une musique ou un jingle, vous avez légalement le droit de l'utiliser autant de fois que vous le désirez. Voilà pour la définition de la royalty free music. Une fois votre commande validée et réglée vous aurez la possibilité de télécharger immédiatement vos morceaux de musiques.

Pourquoi choisir des musiques libres de droits ?

A l'origine de ce projet, une petite équipe de développeurs de logiciels, Patrice Krysztofiak et William Lamy, qui avaient régulièrement besoin de musiques sans droits SACEM pour leurs jeux vidéos et leurs présentations d'entreprises. Devant la difficulté à trouver des pistes audio qui leurs plaisaient, ils se sont lancés dans cette aventure, c'est comme cela qu'est né le site web Audiobank.

Opter pour la musique libre de droit peut paraître évident, mais vous procurer une musique sans droit sacem vous assure une utilisation de cette dernière en toute légalité. Et c’est important, car vous gagnez ainsi en tranquillité : grâce à ce système de distribution par licence unique d'aquisition, aucune contrainte ne s’applique à vos ambitions, vous êtes-vous aussi libre, libre d’utiliser un refrain, une introduction ou un morceau complet dans toutes les créations de votre choix.

Prenez le temps de naviguer dans le site et d'écouter les differentes compositions, classique, jazz, lounge, techno et autres qui sont placées dans les différentes catégories.

Les paiements sécurisés sont traités par paypal, il n'est pas nécessaire d'avoir un compte paypal pour commander, une carte bancaire est suffisante.

La musique pour la production, sans contraintes !

Agrémenter ses productions vidéos ou web d'une musique n'est pas chose facile compte tenu des nombreux droits qui peuvent s'exercer sur une piste musicale.

La musique libre de droits SACEM à été créée dans ce but, il suffit de s'acquitter d'un droit d'entrée (l'achat de l'œuvre musicale) et vous pourrez diffuser votre produit autant de fois que vous le désirez, sans vous soucier des royalties à reverser à son auteur.

Ces créations musicales, à la durée variable, peuvent par exemple être utilisées dans les animations web flash, java ou html5, dans les vidéos d'entreprises ou de formations sur CD ou DVD, dans les films institutionnels pour les écoles ou les musées, les ascenceurs, les productions télévisuelles et leur sortie DVD, les commerces (coiffeurs, salles d'attentes, etc.), les jeux vidéos et les jeux pour téléphones mobiles (iPhone, Android, Nokia etc...)

Certaines musiques libres de droits sont également spécialement composées pour être jouées en mode boucle, pour les jeux sur appareils nomades où la mémoire vive est comptée, ou dans le cas d'animations sans fin (démonstration d'une pièce rotative en 3D par exemple), pour les bornes interactives placées dans des musées ou des lieux publics... Les applications sont nombreuses.

La musique libre, une nouvelle génération d'artistes

Internet permet la connexion mondiale des informations et des individus. Le « réseau des réseaux » a profondément bouleversé la carte des échanges de textes, d'images, de musique, de vidéos.

Pour la musique comme pour d'autres formes d'expression artistique, chaque pays possède son système de gestion de droits de la propriété intellectuelle. En France, c'est la SACEM qui veille à la protection des droits des artistes auteurs, compositeurs, interprètes, arrangeurs, signés en maison de disques et distribués sur le territoire français et à l'international

Aujourd'hui, Internet permet aux artistes de se diffuser eux-mêmes, sans avoir forcément besoin d'une maison de disques ou même d'un label. L'artiste peut également choisir de diffuser sa musique gratuitement, en imaginant de nouvelles sources de revenus que le classique "achetez mon disque ou mon mp3".

Ce fonctionnement n'est pas reconnu par la SACEM, qui au début d'Internet allait jusqu'à interdire à ses sociétaires de diffuser leur propre musique sur leur site officiel.

Des complications incompréhensibles, une politique inadaptée et archaïque, autant de raisons qui pousse une nouvelle génération de compositeurs à s'auto-publier sur Internet en optant pour des systèmes de licences alternatives comme Creative Commons ou Public Domain.

Artistes indés et net-labels

Dès la fin des années 90 et l'émergence de l'accès Internet dans les foyers, les artistes ont commencés à se publier eux-mêmes sans passer par une maison de disques, ou à se regrouper en labels non-commerciaux, sans aucune existence juridique ni bénéfices commerciaux. C'est la fameuse communauté « indie » et ses « netlabels ».

Les motivations de ces artistes à se publier de manière autonome sont variées : les uns cherchent à se faire un nom dans le milieu « underground » avant de signer chez un label commercial, les autres croient en l'indépendance pure et dure et ne changeraient pour rien au monde. Tous s'accordent à voir une liberté artistique totale et un grand contrôle de la diffusion de leur musique et de leur communication.

Bénéfices net

Un autre aspect non-négligeable de l'auto-gestion pour ces artistes est d'empocher la majorité des recettes lorsqu'il y a des ventes. Court-circuitant les traditionnelles maisons de disques, producteurs, labels, frais SACEM, droits de reproduction mécanique et fabrication du support physique, la publication indépendante sur Internet permet d'éliminer les intermédiaires entre l'artiste et son public.

De plus, lorsque l'artiste met en place une solution de vente directe sur son site, il est en mesure d'empocher la quasi-totalité des sommes versées par ses acheteurs, là où les grandes plateformes de vente comme iTunes ou Amazon prennent une part conséquente sur les ventes.

Free for Home / Pay for Business, un nouveau modèle économique pour la musique

modèle économique

Un nouveau modèle économique pourrait décrire les usages de la musique de demain.

1. L'artiste publie sa musique gratuitement sous Creative Commons

L'artiste est en liaison directe avec son public.
Les téléchargements de musique sont gratuits pour un usage personnel, sous licence Creative Commons
Il n'y a plus de piratage, mais un partage global.
Il n'y a plus de nuance entre téléchargement et streaming, les deux méthodes sont pleinement autorisées et encouragées.
Il n'y a plus de territoires marketing et donc plus de conflits de zones territoriales pour les droits.
Le public montre son soutien à l'artiste en effectuant des donations, ou en achetant le merchandising de l'artiste (disques, t-shirts, posters, coffrets...) et les places de concerts : l'artiste touche la majeure partie du montant de ces ventes

2. L'artiste vend des licences libres de droits de sa musique pour l'industrie

L'artiste rejoint un ou plusieurs sites de vente de musique libre de droits comme Audiobank
Les producteurs de contenus (montage vidéo, site internet, jeu vidéo, jeu pour téléphone mobile, radio, dvd...) achètent des licences de musique libre de droits aux sites de vente
Les sites de vente reversent son pourcentage sur ses ventes à l'artiste

Est encouragée d'une part, la libre propagation des œuvres musicales pour l'écoute privée, et d'autre part l'utilisation commerciale de musique libre de droit d'auteur pour les producteurs de contenus marketing.